X-XSS-Protection: 1; mode=block 3 étapes pour un mail original

Ecrire un mail n’est pas souvent chose facile.. Manque de temps, d’inspiration.. Ce qui engendre inévitablement le syndrome de la page blanche.. Tu viens de trouver ton remède cher lecteur ! Tout simplement en 3 étapes et grâce à l’aide d’une méthode marketing l’AIDA, oui c’est possible ! Mais tout d’abord qu’est ce que c’est ? AIDA est l’acronyme d’Attention/Intérêt/Désir/Action. Il fut élaboré à partir d’une étude pointue du processus d’achat par un client. Aujourd’hui, la recette a fait ses preuves, et reste toujours efficace : AIDA peut être utilisée pour de nombreux argumentaires commerciaux et ventes,ou encore la rédaction de mail mais surtout l’emailing. Nous te développerons ces points au fur et à mesure, commençons donc par la première étape :

1. Un mail original commence par… Partir d’une histoire vraie

 

Les emails les plus intéressants sont ceux qui racontent une histoire. Si tu veux te différencier des autres, le meilleur moyen est de partir d’une histoire vraie. Une anecdote, ton weekend, un truc drôle lu sur Facebook.. C’est le premier A de notre acronyme : Attention car vous n’avez que quelques secondes pour capter l’attention de votre lecteur, avant qu’il passe à autre chose. Allez y sur l’objet accrocheur en restant cohérent : parmi la centaine de mail qu’il reçoit tous les jours, il est essentiel de capter son attention sur vous.

C’est ce qui va permettre de te démarquer, c’est aussi ce qui va donner envie d’ouvrir l’e-mail. Viens ensuite le I, suscitez l’Intérêt de votre lecteur. Très personnel, l’email te permet de t’adresser à une personne en particulier : conçu comme tel, le contenu peut souvent porter un message personnalisé, une réponse à une attente précise, il doit apporter une solution en toute simplicité et avec clarté. Le lecteur doit sentir que tu t’adresses à lui, personnellement.. N’hésite pas à intégrer une image pour rendre ton mail original (ou deux mais pas trop !).

 

2.Lier l’histoire à une leçon

 

Une fois que tu as ton histoire, il faut la relier à ta thématique. L’enjeu est de se servir de ce que tu as utilisé pour capter l’attention du lecteur pour le retourner en une leçon concernant ton mail original. C’est ce qu’on appelle aussi en partie du copywrittingOn accroche l’attention.. Et on la garde. C’est le D de notre AIDA : vous avez l’intérêt, il est temps de créer un Désir ! Qu’est-ce qui donnera envie à ton lecteur ? Mets-lui l’eau à la bouche en lui racontant ce que peut lui apporter votre mail. Rien ne sert de lister tous tes bons côtés ( on exagère) , mieux vaut se concentrer sur ce qui répond directement à l’objectif du lecteur.

3.L’Écriture

 

Maintenant tu dois rédiger ton mail original .. N’aie pas de complexe à te munir de quelques onglets ouverts sur des bescherelles et à activer ton correcteur orthographique car il est beaucoup plus mal vu de faire des fautes que de s’aider pour ne pas polluer la fibre oculaire de ton ou tes futur(s) lecteur(s). Nous en arrivons au « A » : on passe à l’Action ! Ton lecteur doit désormais agir. Tout dépend de l’objectif de ton email. Celui-ci doit être précis, et bien défini. Soignez le « call to action », avec des mots clairs et précis, des verbes d’action,un visuel qui attire l’œil.

 

Tu sais maintenant tout pour rédiger un email original, n’aie pas peur de te lancer, il n’y a pas de secret..

Si tu n’y arrives pas les dix premières fois la onzième sera sûrement la bonne ! Mais c’est justement parce que ce n’est pas « facile » que ça vaut le coup. Pendant que les autres rédigeront les mêmes emails, encore et toujours…Toi tu seras sorti de cette spirale infernale. Ecrire des emails de ce genre décuple ta relation avec tes lecteurs. Et quand tu commences à vendre tes produits et services, je ne t’en parle pas …