X-XSS-Protection: 1; mode=block 3 clés pour trouver la meilleure idée de business

De l’idée à la création d’entreprise

Au début de tout entrepreneur se trouve une idée, un concept cherchant à être développé, reconnu. Comment savoir si cette idée est la bonne ?

1.Répondre aux attentes

Tout d’abord, elle doit répondre à une demande, aux attentes de ton futur public, le cas échéant elle n’a pas lieu d’être. Ce n’est pas tout, elle doit aussi répondre à un besoin (cf pyramide de Maslow), sinon elle n’est tout simplement pas une idée rentable. Répondre à un besoin c’est un peu comme résoudre un problème, focalise donc toi sur les solutions, par exemple, peut être n’es tu pas le seul à être dans tes débuts d’entrepreneur ? En te penchant sur les solutions potentielles tu pourras sûrement trouver des idées à exploiter.

2.Connaître le marché pour être concurrentiel

Après avoir choisi ton idée de business, il ne faut pas oublier que sur internet la concurrence est rude, tu dois alors te démarquer, montrer ta différence. Pour prospérer, rappelles toi aussi qu’idée d’entreprise va de pair avec business model. Il faut tout d’abord connaître tes concurrents, puis tester ton idée sur un marché avant de te lancer vraiment.. Mais revenons sur le concept de l’idée elle même, son processus avant l’établissement du business model, pour ne pas mettre la charrue avant les boeufs..

 

Trouver l’idée d’investissement rentable

Sans inspiration, entrepreneur, c’est le moment de se poser et de s’interroger ; qu’est ce qui fait d’une idée une idée de business rentable ?

Elle doit notamment coïncider avec deux critères :

1. La passion

Premièrement, une activité qui vous passionne ; Confucius a écrit :”Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie.” Écris et classe les activités que tu serais capable d’exercer pendant une dizaine d’heures par jour. Tu dois choisir quelque chose qui te rendra persévérant et qui te stimulera si tu veux garder le cap et tenir tes objectifs. Tu peux aussi t’aider en imaginant ta vie dans quelques années.. Cela t’aidera à créer de solides bases entrepreneuriales.

2. Les compétences

Bien entendu, ton choix doit aussi dépendre des tes compétences et tenir compte de tes points forts. Tu peux, par exemple, si tu as du mal à être objectif envers toi même ( comme tout le monde on te rassure) demander à tes amis ou ta famille de t’aider. On se voit souvent différemment à travers le regard des autres. Apprendre à voir les choses à travers un regard neuf fait aussi parti des challenges d’entrepreneur, nous allons l’évoquer dans le point qui suit.

 

Diversifie ta vision du projet d’entreprise

1. Sers toi des autres

Nous avons vu ci dessus que la base d’un projet d’entreprise se crée en fonction des activités et des compétences qui te sont propres mais tu peux aussi utiliser les idées et compétences d’autrui pour compléter les tiennes. Tu n’es pas obligé de vivre ça seul. Cela te permettra de générer plus d’idées mais aussi de mieux les affiner.

2. Innove

Tu peux aussi te tourner vers la méthode du “ N’imite pas innove ” qui se veut offrir un produit ou un service existant d’une manière originale, encore non exploitée. Il est alors pertinent de faire des recherches centrées sur ce qui existe ( future concurrence ) afin de faire mieux. L’apparition sur le marché y est simplifiée. Le but n’est effectivement pas le plagiat, réprimandé par la loi, mais l’amélioration du produit/service ainsi que l’obtention de  la concurrence pure et parfaite nécessaire à la viabilité du marché, comme par exemple avec Nike et Adidas.

 

Pour conclure, trouver la meilleure idée de business n’a rien magique…

Démarrer son entreprise n’est pas chose facile, autant être bien préparé. Répondre à une demande, à un besoin, et établir un business model sont les objectifs de bases de toute idée de création d’entreprise. Cependant, tu es chanceux si tu trouves la bonne idée de business du premier coup.. Cela ne doit en rien influer sur ta motivation d’entrepreneur ! Une idée sans exécution ne va pas loin.. Et sans feedbacks non plus 😉